Ingrid Sparbier

Guide du Pays Cathare

CONFERENCIER

Accompagnatrice en Montagne 

 

Guidage, conseil, traduction

La Fermette, 09500 Rieucros,

France          tél :

+33-5- 61 68 29 14

e-mail : sp.ingrid@wanadoo.fr

site: www.guide-sud-france.com

N° Siret: 349 212 191 00036

 

ACCOMPAGNATRICE en MONTAGNE

Ingrid Sparbier, guide du Pays Cathare
Sud de France

Hambourg - ville de la Hanse

Landungsbrücken, port de Hambourg avec le "Michel", l'emblème de la vile
Landungsbrücken, port de Hambourg avec le "Michel", l'emblème de la vile

Un hiver particulièrement vigoureux

Süllberg, Hamburg
Süllberg, Hamburg

 

Comme tous les ans, je séjourne 1-2x/an quelques jours dans ma ville natale.

 

En janvier, j’ai pris un vol de German Wings, Toulouse – Hambourg direct. Je suis arrivée avec du beau temps dans une période de grand froid (jusqu’à -17° !). Cela dure depuis Noël 2009 interrompue par de courtes périodes de dégel.

Une telle période de froid est quand même exceptionnelle. Hambourg se trouvant à 60 Km de la mer Baltique et à 100 Km de la mer du Nord a un climat plutôt océanique – comme en Normandie. C’est à dire qu’il fait plutôt humide, avec des températures modérées.

 

Les lacs au centre-ville, les canaux et même la rivière Elbe commencent à être gelés. L’intérêt général se portait sur l’épaisseur de la glace du grand lac au centre-ville (Außenalster). Le « Alster-Eis-o-meter » indiquait  (à la télé) l’épaisseur de la glace. On est arrivée à 17 cm. Pour avoir le feu vert pour l’organisation d’une foire sur ce lac gelé, 21 cm sont nécessaires.

Toute la ville attendait fébrilement le verdict pour le dernier week-end du mois de janvier. Mais deux jours de dégel ont reporté cette animation à plus tard. Ce qui n’a pas empêché les gens de se promener sur le lac, à pied, à vélo, avec des patins à glace… La dernière foire sur le lac date de 1997.

 

Sur la rivière, des gros blocs de glace gênent le trafic. En amont du port de Hambourg, toute navigation fluviale est interdite. J’ai vu des gabarres bloquées dans la glace au milieu de l’Elbe (comme des voitures peuvent être rester bloquées dans la neige). Les bacs peinaient lors des manœuvres d’accostage, tellement les bloques de glace les gênaient…

 

Toute la ville était sous une épaisse couche de glace. On n’a jamais plâtré autant de bras et de jambes en si peu de temps !

Malgré tout, la population se montrait de bonne humeur – en règle générale- lorsqu’il fallait gratter les pare-brises, pousser la neige, marcher sur les trottoir comme sur des œufs. Beaucoup de gens ont sorti leurs skis de fond, les luges, les patins à glace, les appareils photos. On se parle plus facilement et on affiche un sourire !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0