Ingrid Sparbier

Guide du Pays Cathare

CONFERENCIER

Accompagnatrice en Montagne 

 

Guidage, conseil, traduction

La Fermette, 09500 Rieucros,

France          tél :

+33-5- 61 68 29 14

e-mail : sp.ingrid@wanadoo.fr

site: www.guide-sud-france.com

N° Siret: 349 212 191 00036

 

ACCOMPAGNATRICE en MONTAGNE

Ingrid Sparbier, guide du Pays Cathare
Sud de France

Les noms de lieux en -ac ou en –ens

Duilhac sous Peyrepertuse avec vue sur Quéribus
Duilhac sous Peyrepertuse avec vue sur Quéribus

L’autre jour, on a discuté dans le groupe pour savoir d’où viennent les noms de lieux qui se terminent sur –ac ou –ens. Voilà le résultat de ma recherche :

 

Dans la « toponymie occitane » par B. et J.-J.Fénié (éditions sud ouest), on trouve la solution.

 

Les noms qui se terminent sur –ac sont d’origine celtique. Entre le 2ème et le 4ème siècle, les lieux se nomment d’après un nom de personne latin ou gaulois avec le suffixe –acos, latinisé en acum.

Exemples : Les deux villages au Nord/Sud de Peyrepertuse : Duilhac (Duillius) et Rouffiac (Rufinius) ; mais aussi : Laurac (Laurus), Gaillac (Gallius), Moissac(Mussius), Saissac (Sacius)…

 

Les noms de lieux en –ens sont d’origine germanique, donc wisigothique (5ème au 7ème siècle). Le suffixe –ingos, passé à –ens en occitan, s’est souvent ajouté à des noms de personnes germaniques.

Exemples : Mérens-les-Vals (Mero) ou Rabastens (Hratgast – avec attraction de l’occitan rabasta : « querelle »)

Écrire commentaire

Commentaires : 0