Ingrid Sparbier

Guide du Pays Cathare

CONFERENCIER

Accompagnatrice en Montagne 

 

Guidage, conseil, traduction

La Fermette, 09500 Rieucros,

France          tél :

+33-5- 61 68 29 14

e-mail : sp.ingrid@wanadoo.fr

site: www.guide-sud-france.com

N° Siret: 349 212 191 00036

 

ACCOMPAGNATRICE en MONTAGNE

Ingrid Sparbier, guide du Pays Cathare
Sud de France

La Chenille Processionnaire

Un pin et des poches de soie désertées par des chenilles processionnaires
Un pin et des poches de soie désertées par des chenilles processionnaires

Depuis mi-mars, la chenille processionnaire du pin fait ses processions sur la route. (Il y a aussi des chenilles processionnaires du chêne).

Un petit papillon de nuit de couleurs blanche et marron fait des pontes groupées dans les pins, en été. Un mois plus tard, les oeufs éclosent. Les chenilles vivent dans une grande poche de soie qu’on peut observer en haut des pins. Elles y restent tout l’hiver, et ne la quitte que quand il fait suffisamment doux. Elles se nourrissent des aiguilles de pin ; puis, elles se déplacent en formant une chaîne continue, d’où leur nom de « processionnaires ». Les cocons du stade larvaires se trouvent dans la terre. L’émergence du paillon a lieu l’été.

Les chenilles sont très urticantes. Il ne faut pas les toucher ! Des démangeaisons, des oedèmes, des troubles oculaires ou des vertiges peuvent apparaître.

Pour la forêt de conifères, les chenilles posent un grand problème et peuvent détruire des plantations entières. Il faut surveiller les arbres et effectuer éventuellement un traitement.

Écrire commentaire

Commentaires : 0