Ingrid Sparbier

Guide du Pays Cathare

CONFERENCIER

Accompagnatrice en Montagne 

 

Guidage, conseil, traduction

La Fermette, 09500 Rieucros,

France          tél :

+33-5- 61 68 29 14

e-mail : sp.ingrid@wanadoo.fr

site: www.guide-sud-france.com

N° Siret: 349 212 191 00036

 

ACCOMPAGNATRICE en MONTAGNE

Ingrid Sparbier, guide du Pays Cathare
Sud de France

Musée du Protestantisme

Carte qui montre l'exode des protestants
Carte qui montre l'exode des protestants

Dans la petite commune de Ferrière (dans les Monts de Lacaune à une demie heure de Castres/Tarn) se trouve ce musée crée il y a deux ans. La région de Castres, Mazamet et Montauban fut et est toujours une zone où la religion protestante est présente. Par ex. à Ferrière même, on a toujours environs 50% des habitants qui pratiquent cette religion.

Dans le musée, sont évoqués les évènements importants de l’histoire de cette religion basée sur les thèses de Luther, reprises par Calvin. Des textes, appelants des aspects divers de l’histoire, une chronologie, des maquettes (une galère, des « temples »…) et des objets illustrent des phases de la vie et des évènements ainsi que la persécution. Des citations invitent à la réflexion, des tableaux ou gravures illustrent les propos.

 

Un petit élément m’a marquée : la présentation d’un intérieur d’une maison de catholiques en face d’un intérieur d’une maison de protestants. Il y a des différences bien matérielles aussi dans la vie de tous les jours et donc aussi dans la décoration des maisons.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Baril (mardi, 26 juin 2012 08:43)

    Bonjour. Quelles différences? Ce serait intéressant à savoir. Bises. Jlb

  • #2

    Ingrid Sparbier (mardi, 26 juin 2012 10:18)

    Comme différences, on voit par ex. chez les catholiques, le crucifix accroché au mur, une statue de ND de Lourdes, un rosaire, une branche bénite, une Bible précieusement gardée dans un emballage de protection....



    Chez les protestants, on trouve plutôt « la voix de la montagne » (un journal des églises réformées évangéliques dans le Tarn, parût de 1885 à 1906.) et surtout la Bible ouverte (puisqu’on la lisait fréquemment).