Ingrid Sparbier

Guide du Pays Cathare

CONFERENCIER

Accompagnatrice en Montagne 

 

Guidage, conseil, traduction

La Fermette, 09500 Rieucros,

France          tél :

+33-5- 61 68 29 14

e-mail : sp.ingrid@wanadoo.fr

site: www.guide-sud-france.com

N° Siret: 349 212 191 00036

 

ACCOMPAGNATRICE en MONTAGNE

Ingrid Sparbier, guide du Pays Cathare
Sud de France

Langues régionales

Les langues parlées en France
Les langues parlées en France

En 2008, 35 850 élèves (collège et lycée) suivent des cours d’alsacien, 24 400 des cours d’occitan *, (9 260 des cours de corse, 7320 des cours de breton et 3 890 des cours de créole, seulement 3200 des cours de basque et 2720 de catalan. 75 langues sont pratiquées en France.

En tout, plus de 400 000 jeunes suivent un enseignement sur ou en langue régionale.

Par contre, il n’y a aucun texte légal pour défendre la place des langues régionales en France.

Les défenseurs appellent à respecter les langues régionales vues comme des outils sociaux et culturels de l’identité territoriale. Ils souhaitent favoriser l’enseignement et la protection d’un patrimoine culturel et des cultures orales.

Les autres soutiennent que le français est la langue de la République et de son administration. Pour eux, reconnaître une plus grande place aux langues régionales présente le risque d’affaiblir la langue de Molière, ciment de la République.

 

* A Carcassonne, tous les jours, une centaine de petits de l’école primaire montent à la cité (vielle ville) pour suivre des cours en occitan à la Calandreta.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Marie-Jeanne Verny, co-secrétaire FELCO (mardi, 16 octobre 2012 12:18)

    Merci pour votre intérêt pour l’enseignement de l’occitan. Je me permets cependant de vous faire remarquer que cette présentation est très partielle : elle ne reconnaît comme enseignement de l'occitan que celui des écoles calandretas, écoles laïques associatives de statut privé et semble ignorer que la majorité des enfants qui apprennent l'occitan le font dans les écoles publiques, en toute légalité, dans le cadre de textes officiels, selon des modalités qui vont du bilinguisme à un enseignement de sensibilisation. 4100 élèves sont concernés dans le seul département de l’Aude.
    Deux écoles bilingues publiques existent dans l’Aude : Berthelot à Carcassonne et Lézignan-Corbières. Au collège et au lycée public de Carcassonne, les élèves de Calandreta comme du bilingue public peuvent suivre des cours d’histoire-géographie en occitan.
    Vous parlez d’absence de textes législatifs. Certes, ils sont insuffisants et nous nous battons pour que tous les enfants occitans, scolarisés à l’école publique, se voient proposé un enseignement de leur langue et de leur culture, sans attendre que des familles mieux infirmées en fassent la demande. Mais les textes législatifs existent : http://www.felco-creo.org/mdoc/docs/t_doc_2_20090907200204.pdf.
    Je vous engage, pour en savoir plus sur l’enseignement public de l’occitan, et pour en informer vos lecteurs, à consulter :
    - le site de la FELCO et du CREO Lengadòc, associations représentatives des enseignants du public : http://www.felco-creo.org/
    - la fiche pédagogique : ressources pour l'enseignement de l'occitan, en ligne sur le site « vousnousils », l’e-mag de l’éducation : http://www.vousnousils.fr/fiche-pedagogique/fiche-pedagogique-ressources-pour-lenseignement-de-loccitan..
    Par ailleurs, la carte que vous mettez est plus que discutable, puisqu’elle met « langues d’oc » au pluriel, alors que l’immense majorité des personnes compétentes sur la question parle de l’occitan ou langue d’oc, tout en reconnaissant la légitimité des divers parlers et en refusant une uniformisation artificielle de la langue. Vous trouverez sur le site du rectorat de Montpellier une carte de l’espace linguistique occitan fiable : http://www.crdp-montpellier.fr/produits/languesvivantes/pdf/carte_linguistique_occitan.pdf.
    À votre disposition pour de plus amples renseignements. Cordialement.

  • #2

    Ingrid Sparbier (mardi, 16 octobre 2012 13:24)

    Merci beaucoup pour vos remarques et précisions! Je ne manquerai pas d'affiner mes connaissances et de les faire passer à mes groupes.